Comment rendre service dans les normes !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Rien à déclarer?

Si. Je souhaite informer sur l’usage pratique des huiles essentielles et donner des conseils sur l’hygiène de vie.

Ha! Mais ma petite dame c’est taxé tout cela , il vous faudra payer!

En effet , en voulant informer, les personnes le désirant, sur l’usage des huiles essentielles et de l’intérêt d’une bonne hygiène de vie, j’ai des frais (papiers, assurance, déplacements). Dés lors que je répercute ces frais sous forme de participation, j’ai des charges fiscales supplémentaires à payer. De plus si je demande une participation financière je dois justifier d’agréments, de lieux d’exercice précis, de matériels aux normes donc de nouveaux frais…ce qui m’empêche de bénéficier de la publication de mes informations, conseils, articles car ils sont considérés comme publicitaires. Comment rendre service en respectant les normes sans se ruiner soi même? Je perd beaucoup d’argent en assurance, matériel aux normes pour finalement cerner peu de personnes car la pub coûte cher, surtout pour une activité non lucrative! Je fais beaucoup de conférences non rémunérées pour informer et conseiller au sein d’associations qui récoltent ainsi des fonds pour elles. Il m’arrive aussi d’avoir la surprise de payer ma propre place pour assister à mes conférences! Mais l’autre soucis est, que pour certains, si l’intervenant ne coûte rien , il n’est pas crédible!!!!! Ces gens là n‘ont pas besoin de conseils, ils ont de l’argent: leur vérité!
Bref , voici en résumé le contenu de ma lettre ouverte proposée à un journal régional de grand tirage. Une petite pierre pour faire des ronds dans l’eau. Il y a des jours où après avoir passée des heures à conseiller par téléphone, mail ou rendez-vous, je suis ravie de la tâche accomplie. Alors arrive cette personne Lamba qui dit d’un air détaché: ” De toute façon vos conseils on peux lire les mêmes sur des magazines, sauf qu’ils faut les acheter”. He, oui, le magazine est payant lui , il a besoin d’arbres pour être écrit, d’essence pour être transporté et il ne sourit pas! Tout travail mérite salaire, un journal est, donc, justement payant. Je suis toutefois, heureuse de pourvoir encore bénéficier de l’art de savourer les relations humaines.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »